Share Image
Formation des Mentores des Espaces Sûrs et des Clubs de Maris : Vers une Société Égalitaire et Sécurisée

ACTUALITÉS

Formation des Mentors des Espaces Sûrs et des Clubs de Maris : Vers une Société Égalitaire et Sécurisée

07 juin 2024

Mentore
Côte d’Ivoire – AIP/ Promotion du genre et des compétences de vie : 90 mentors formés dans la région du N’Zi

Abidjan - « J’ai appris qu’il faut être un modèle dans la société, se faire respecter, ne pas céder sous la contrainte et refuser les violences de tous genres », a déclaré  Kouakou Aya Bertine, la mentore venue d’Abigui. Son discours laisse entrevoir son engagement profond et sa détermination à changer les mentalités.

Elle etait parmis les 60 femmes et 20 hommes rassemblés pour une formation à Dimbokro, ville dynamique du Centre-Est. Parmi eux, des mentors féminins et masculins de la région du N’Zi. 

Leur mission : promouvoir le genre et les compétences de vie pour l’autonomisation socio-économique des jeunes filles déscolarisées ou non scolarisées. Cette formation s’inscrit dans un projet ambitieux visant à réduire les mariages précoces et forcés par le biais de l’autonomisation et de la mobilisation communautaire.

Après cette formation intensive, les mentores se préparent à animer des Espaces Sûrs (ES). Ces lieux chaleureux et accueillants deviendront des sanctuaires pour les jeunes filles âgées de huit à trente ans. Elles y trouveront des formations sur les compétences de vie, la santé sexuelle et reproductive, la planification familiale, le genre et l’éducation financière. Ces Espaces Sûrs ne seront pas seulement des centres d’apprentissage, mais aussi des refuges où les jeunes filles pourront se sentir valorisées et en sécurité.

Masculinité positive

Pour les mentors masculins, la transformation est tout aussi profonde. Ils seront à la tête des Clubs de Maris (CM) et des Clubs de Futurs Maris (CDFM), des espaces protégés pour les jeunes garçons et adolescents de 12 à 30 ans.

Ces jeunes hommes, qu’ils soient maris, fiancés, amis ou frères des bénéficiaires des Espaces Sûrs, apprendront à devenir des partenaires respectueux et soutenants.

Dupuy Yao Saint Michel, mentor venu de Kouassi Kouassikro, a témoigné de son changement personnel avec une sincérité touchante : « Après cette formation, je suis devenu une nouvelle personne. Je vois les choses autrement maintenant. L’homme et la femme sont égaux. Aider ma femme à la maison, éduquer les enfants sans leur faire peur, ce sont des valeurs que je porte désormais en moi. »

Après Dimbokro, l’esprit de ce projet se propagera à Daoukro, où les mentors de la région de l’Iffou, également 90 dont 60 femmes, seront formés du 4 au 12 juin. Cette formation continue d’étendre ses racines, promettant un futur où l’égalité et l’autonomisation seront les pierres angulaires d’une société plus juste et prospère.

 

Pour en savoir plus Decouvrez les guides de Bonnes Pratiques du SWEDD sur les Espaces Surs et le Développement des clubs de maris et clubs de futurs maris