Share Image
Page

Empowering women to empower the Sahel

Hero Country

Niger

 « Mon but: Protéger les mineurs et les femmes des violences basées sur le genre » -  Hassane Haousseize Zouera, Commissaire de Police

Hassane Haousseize Zouera, Commissaire de Police

POPULATION 18 millions
Ȃge médian 15
Telecharger la fiche pays
EN BREF

EN BREF

La récurrence des conflits armés et les catastrophes climatiques affectent sévèrement le développement économique et humain du Niger. Situé au dernier rang (188 ème) du classement de l’Indice de développement humain, le pays qui a connu une baisse significative de sa mortalité infantile, voit sa fécondité déjà très élevée (6,2 enfants par femme)-, continue d’augmenter. La persistance d’une telle fécondité, associée au recul de la mortalité infantile, crée un taux de dépendance élevé, ayant des implications néfastes sur la croissance économique et le bien-être des populations, entre autres. L’âge médian au premier mariage est de 15,7 ans, le plus bas du Sahel, ce qui a des conséquences considérables sur la santé et le développement des jeunes filles. Le système éducatif, l’accès à l’information et aux services de santé reproductive sont des facteurs essentiels à leur autonomisation. Au Niger, seules 23% des jeunes filles âgées de 15 à 24 ans sont alphabétisées, tandis que les dépenses liées à l’éducation représentaient 4,4% du PIB. Le Niger est également classé 151ème, soit l’avant-dernier du classement de l’Indice d’inégalités de genre.

Chiffres clés

18 millions
Population
15
Ȃge median
49,6%
Part des femmes
7,6
Taux de fécondité
49,8%
Population de moins de 15 ans (2014)
55%
Prevalence de la malnutrition : retard de croissance chez les enfants de moins de 5 ans
16,1%
Besoins non satisfaits en contraceptions
12%
Taux d’utilisation des contraceptifs modernes
Projets

Prôner le changement des mentalités, rendre plus accessibles les produits et services de santé reproductive et sensibiliser les décideurs politiques aux questions de dividende démographique

De nombreux facteurs affectent l’état de santé des femmes et des jeunes filles tels que les pratiques socioculturelles néfastes, les mutilations génitales féminines, le mariage précoce, le lévirat et les avortements clandestins.