Share Image
« Mon but: Protéger les mineurs et les femmes des violences basées sur le genre »

ACTUALITÉS

« Mon but: Protéger les mineurs et les femmes des violences basées sur le genre »

06 juin 2024

SWEDD en action

Commissaire principale de police depuis près d’une décennie, Commissaire Hassane Haousseize Zouera, cette Nigérienne de 39 ans joue un rôle clé dans les activités de la plateforme juridique du projet SWEDD, dans ses fonctions de cheffe de la Division de la protection des mineurs et des femmes. Appuyée par 107 brigades à travers le pays, son entité assume depuis Niamey plusieurs missions relevant à la fois de l’ordre public et de la protection des citoyens.

La Commissaire Zouera a pour mission de dépister les signes de prédélinquance, notamment chez les enfants de la rue, d’assister les enfants et les femmes en détresse, d’assurer le suivi des placements des mineurs en danger, et de mettre en œuvre en urgence des actions de protection en faveur des mineurs et des femmes.

Titulaire d’un master en droit économique et des affaires, elle a d’abord dirigé la Division des enquêtes économiques et financières à la direction de la police judiciaire, avant de se voir confier en 2015 la Division des études, réglementations et statistiques à la Direction de la sécurité publique, puis en 2020, celle de la protection des mineurs et des femmes.

Membre de différents comités nationaux, elle participe notamment à celui qui se penche sur le transit des personnes vulnérables évacuées de Libye au Niger. Dans le cadre de ses fonctions, elle donne des formations sur les violences basées sur le genre (VBG) à l’École nationale de police. Elle a ainsi sensibilisé 218 agents de divers grades, avec des sessions sur les techniques d’audition, la rédaction de procès-verbaux et la collecte de données. L’impact d’un tel renforcement des compétences s’est avéré tangible.

Deux missions de collecte de données sur le terrain ont en effet permis de recenser 2 628 cas de VBG en 2020. Le slogan « Zéro tolérance pour les VBG » porte, lorsqu’il est repris par la Commissaire Zouera, personnalité respectée pour sa franchise et son intégrité.

Elle a reçu en 2021 le Prix des Nations unies pour la Population, qui honore un individu et une institution pour leurs contributions exceptionnelles à la population, au développement et à la santé reproductive. Elle a ainsi été récompensée pour avoir contribué à faire du Niger un endroit plus sûr pour les jeunes filles et les femmes. 

L’officier de police a participé à l’élaboration du plan d’action de la plateforme juridique du projet SWEDD, qu’elle soutient, et à l’ébauche du répertoire des textes de loi du Niger relatifs à l’autonomisation des femmes, qu’il s’agisse de la santé sexuelle et reproductive, de la scolarisation des filles et des VBG.

Admirée et sollicitée, elle partage volontiers sa conviction, frappée au sceau du bon sens et de la discipline : « La femme est capable de soulever des montagnes si elle le désire vraiment. Il suffit de se fixer un objectif et de mettre en œuvre tous les efforts nécessaires pour l’atteindre. Rien de sorcier, rien d’impossible ! »

 

Découvrez comment le projet SWEDD change des vies dans toute l'Afrique subsaharienne dans le livre SWEDD en Action : Promouvoir le plein potentiel des femmes ici 

 

SWEDD en Action